Posts Tagged ‘Internet’

Interview for Mageia’s Blog

2013/11/03

In case you’re interested, you can read my interview made by Ennael for The Mageia Blog.

And I’m right now trying to debug an issue with squidGuard for Mageia 3 while upgrading my internal proxy server ! Cf: https://bugs.mageia.org/show_bug.cgi?id=11575

Time to drop flash

2013/01/30

I’ve never been anti-non-FLOSS: I’ve used StarOffice back in 1995, when it would allow me to not use a Windows PC, but to do everything I had to do with a LInux system. I’ve used and still use AcrobatReader (and Okular). And on LInux I’m using flash, especially to look at Video published, such as on http://youtube.com

But today, trying to get an update for flash, I read on Adobe’s Web site that Flash Player 11.2 would be the last version for Linux. Only security fixes will continue to be provided. Well so instead of being an incitation to move back to Windows (you dreamed guys ;-)) or adopting Mac, It’s an incitation to drop flash usage as much as possible, and use more open video format.

Don’t get me wrong, I’m always favouring open format, and free, libre, open source software. But I’m also practical, and if I need to use a software to have my work done which is not FLOSS, I dislike that but can use it as long as it’s not core to my activity. And honestly, flash is probably the last one with regards using non-FLOSS on my systems. Flash is not core anyway. It’s for entertainment mostly so I’m ok with a proprietary plugin, especially when Mageia does a great packaging work making it very easy to use.

But now, if Adobe doesn’t care about Linux users, then all Vidéo providers shouldn’t care either about the flash format and start moving off it ASAP. (including french TV for their news).

When I think about the “awesome” presentation I had today at LCA, about native (without plugin) Video conferencing between Firefox and Chrome, using native HTML5 WebRTC format, I think all these funcky formats are just doomed to disappear anyway. The richness of Open Source, and it’s rapid evolution pace doesn’t allow anymore to companies, even the size of Adobe, to resist. And for sure their decision will accelerate the move. Especially as mobile users, who are mostly Linux users nowadays, ar using more video content.

So many thanks to those who are working on such standards and techno; it will make our lives much more easier, and still fun in a near future.

Photos, droits et liberté

2012/08/06

Nous avons durant nos vacances découvert la région des Landes, et fidèe à mes habitudes, j’essaie de profiter du patrimoine local, autant que de la plae et du soleil. Nous avons donc fait un tour à Mimizan pour y visiter le clocher porche et y découvrir le magnifique tympan qu’il protège.

En tant que photographe amateur, j’ai été très désappointé de voir qu’il était interdit de prendre des photos ! Je trouve cette tendance à interdire la photo (notamment sans flash) ridicule et en fait bien plus préjudiciable au site que si l’autorisation raisonnable était donnée.

Et le raisonnement en faveur de l’ouverture est très proche de celui qui prévaut en faveur de l’ouverture des logiciels et oeuvres de l’esprit:

  • quand je fais des photos de ces monuments et les utilise librement, je contribue à la diffusion de leur beauté, et donc favorise l’intérêt du public pour le lieu, et indirectement les revenus pouvant en être retirés. Tout cela sans nuire ni au lieu, ni aux autres revenus d’exploitation qui peuvent en être faits. Une belle carte postale reste intéressante en parallèle.
  • je peux ajouter ces photos à un site comme Wikipedia, et favoriser ainsi la connaissance autour du lieu. Cette encyclopédie en ligne a une aura qu’aucun site individuel ne peut prétendre attenidre. Ils auraient donc tout intérêt à en bénéficier.
  • en tant qu’amateur, cela ne me déranderait pas de signer une charte indiquant que mes photos n’auront pas d’usage commercial (license CC par exemple), et donc ne concurrenceront pas celles vendues par le site. On permet l’usage non-commercial, donc on favorise le bouche à oreille, sans nuire aux revenus. Du reste, je n’ai volontairement pas acheté de photos, car je souhaite pouvoir les utiliser sans problème dnas le diaporamas de mes spectacles ou des afficches de nos concerts, et donc ne peux subir les contraintes d’usage qui y seraient associées. Je serai même prêt à concevoir un droit d’entrée majoré légèrement, pour permettre la photo amateur. Ou à payer une redevance annuelle auprès du ministère de la culture, me permettant de photographier dans tous les lieux du patrimoine national. Le ministère pourrait être du reste le promoteur de la charte/license d’utilisation des photos prises.
  • le site officiel propose bien quelques photos, mais ce n’est jamais la vue que j’aurai souhaité avoir (et c’est toujours comme cela), et la résolution ne permet pas de les utiliser en format affiche par exemple. Sans compter qu’aucune license d’utilisation n’est fournie, ce qui en rend l’usage impossible légalement :-(
  • a un moment où les appareils photos deviennent minuscules tout en restant d’assez bonne qualité, il est facile de faire malgré tout des photos, et certains sites en proposent, ce qui, du reste, donne plutôt envie de visiter le lieu pour être confronté aux oeuvres d’art en vrai que de crier au scandale !!

Il est à mon avis temps que le patrimoine français ouvre son droit à l’image au public amateur, propose une charte d’utilisation des images qui en favorise la diffusion et ainsi augmente le rayonnement de ces oeuvres, favorise l’intérêt du plus grand nombre pour le beau, suscite des rapprochements, des analyses, des diaporamas, des comparaisons, des présentations, articles de blog, des affiches qui mettent en valeur la richesse énorme du patrimoine français qui ne cesse de m’impressionner, et en assure par la même la diffusion. A l’heure de la numérisation massive, utilisons les milliers de visiteurs de notre patrimoine comme ambassadeurs de notre richesse, et non comme des voleurs d’images. Tout le monde y gagnera.

Position des candidats à la présidence sur le Logiciel Libre

2012/04/14

Après candidats.fr (et les réponses de J.L. Mélanchon et N. Dupont-Aignan), c’est le CNLL qui publie un document sur la position respective de N. Sarkozy et F. Hollande quant aux logiciels libres que vous trouverez sur http://www.cnll.fr/sites/default/files/cp-positions-floss-ump-ps-3d.pdf. Cela comble en partie un manque qui m’inquiétait précédemment.

Dommage que des candidats qui représentent plus de 10% des électeurs selon les sondages, n’aient pas le temps (je n’ose penser que ce serait le désintérêt) de se positionner sur ce sujet important à l’heure des économies budgétaires, du produire français/européen, de notre implication dans la mondialisation (un fait pour le logiciel libre), des considérations sur la liberté en général et les libertés numériques en particulier.

Néanmoins il est intéressant de voir que ceux crédités du plus de chance de l’emporter ont répondu, avec parfois de nombreux détails qui méritent la lecture du document, et que hormis sur le sujet du brevet logiciel (ou pour moi la position de F. Hollande, qui plus est, clairement argumentée, est celle que devrait tenir la France tant au niveau européen, au parlement, au conseil et à l’OEB, qu’au niveau mondial à l’OMPI) il est réconfortant de voir que notre domain de prédilection est (enfin) soutenu par les politiques.

Maintenant il y a loin de la déclaration d’intentions aux actes, et malheureusement, sous le présent quinquenat, les LOPSI, DAVDSI et autres lois similaires n’ont pas clairement démontré qu’il y avait une bonne compréhension des valeurs que nous défendons et que nous avion encore besoin de l’APRIL, de l’AFUL, de la Quadrature du Net pour défendre nos positions et les faire entendre, et éviter que des lois défavorables aux logiciels libres et aux formats ouverts ne passent.

Donc, adhérez à ces associations pour les soutenir, les aider par des moyens financiers à défendre les positions auxquelles vous croyez, et votez, surtout votez pour pouvoir après demander des comptes si cela n’évolue pas favorablement. Celui qui ne vote pas n’a pas voix au chapitre.

Pour moi toute personne intéressée par les logiciels libres, doit s’intéresser au fondement que représentent les licences qui les régissent, et par voix de conséquence aux aspect de gouvernance que cela recouvre, et encore par conséquence aux aspects politiques au sens étymologique (vie de la cité) du mot. Donc aux votes qui se préparent. La législative étant de ce point de vue extrêmement importante, car ce sont nos députés que nous pouvons contacter pour leur demander d’infléchir telle ou telle loi.

Réservez lors des 22 Avril, 6 Mai, 10 et 17 juin prochains les 15 minutes qui suffisent à vous exprimer. Et le vote par correspondance n’a jamais été aussi simple (ma femme a accouchée prématurément en cherchant à avoir une procuration il y a 15 ans, mais maintenant c’est bien plus facile). Bon vote :-)

Migrating from KMail to Thunderbird: The revenge

2012/01/08

After migrating 2 of my kids and my wife from Kmail to Thunderbird last year, I finally decided this week-end to finish the last migration for my first daughter on her Mageia distribution.

I previously made unsuccessful tries, as her environement was different, with many more subdirectories, and special chars, so it didn’t work with the previous version of the script.

Now with the revisions 1389 and 1390 of the md2mb.pl script, I have successfully migrated her environment, without any manual intervention.

Hopefully, seeing the number of times the previous post was looked at, it will be again useful (even more now that it works better:-)) for others. I even clarified the license in revision 1391 for you to use more easily.

Happy migration !

Time limit with squid

2012/01/05

I have nice kids, that love Internet. Sometimes a bit too much too our state, and with my wife we decided that after a certain hour during the week, it was wise to shutdown the Web access for the kids’ machines so they could start thinking sleeping ;-)

As I have a transparent proxy setup, I looked at how to do that with Squid 2.5 (old I know !) and used google to find examples.

The ones I found first turned out to be wrong in their explanations and the squid doc lacks of an example here.

Especially, the names of days should NOT be separated by spaces. Instead you rather need to use other examples which give good advises, and also explain the constraints on the hours.

So I came up with this configuration:

#Time
acl bfore_time time SMTWH 00:00-06:00
acl after_week time SMTWH 22:30-24:00
acl after_wend time FS 23:30-24:00
#Kids
#acl punition src 192.168.x.y/32
acl kids src 192.168.x.y1/32 192.168.x.y2/32 192.168.x.y3/32
#http_access deny punition
http_access deny kids bfore_time
http_access deny kids after_week
http_access deny kids after_wend

That way they are restricted to using the Web between 10:30PM and 6:00AM during the week, and later (11:30PM) the week-end. And I can ban one easily in case of punishment ;-)

Of course, that’s not a completely blocked context, as they can use our machines, or try to change the IP address (but they aren’t root and dn’t know that yet – but could learned which would be great !!). But it’s a kind reminder when it’s becoming late.

ACLs in Squid are very powerfull, and combined with Squiguard, you can also activate parental control if you want.

HP Discover Las Vegas 2011

2011/07/21

Even if it’s already passed, as announced, I want to share what I saw during this event.

I arrived in Las Vegas on the 8th of June, just in time for registration, and then had to sleep to recover from the jet lag.

On the 9th of June, before starting the day, I had a strong thought for my daughter who was celebrating without me her 17th anniversary today. Happy birthday Ségolène !!

The event is just enormous this year. 10000 customers are around ! The exhibition hall is twice or three times the size of the already large HP Tech Forum one I visited the last 2 previous years. There are partners all over the place exhibiting + huge HP booths on all what we can deliver, and believe me, we can do a lot !! I now understand why they changed the location for this year, as they were probably in need for a larger convention center than the Mandalay Bay one (which was the largest I knew before ;-)) All of that is just impressive.

I was in the first set of sessions today at 8:00AM to speak about RISC/Unix to ProLiant/Xeon/RHEL migration. Hope the about 35 people in the room got the message correctly, even if the jet-lag was not completely absorbed.

Then I joined a session on HP Vertica Analytics system, solution for big data. (Colin Mahony, VP Product Management, Business Dev & Marketing). The product was just announced on Monday. Colin explained the following:

  • 40% of growth in data per year (0.8 ZB in 2009, 35 in 2020). Exponential data growth with regards to budget growth.
  • Goal is to create a disruptive techno to support analytics of these large data set.
  • Disconnect between customers asking for Industry Standard Technologies, cost effective, real time, distributed, … and buying Oracle Teradata.
  • Area of intrest in Web 2.0 gaming, Telco, Oil and Gaz, FSI, … 350+ customers.
  • Vertica is ACID compliant, SQL compliant. Not recommended on continental sites. No BLOB support (put them in Hadoop).
  • Vertica provides 4C == Columnar storage (reduce # of queries and I/Os), Compression (ratio from 5 to 60 wrt raw), Continuous performance (wrt competition: 50x to 1000x query perf, 2x load, 0.5x density), Clustering (shared nothing P2P system + Internal Raid)
  • They also propose a Deatabase Designer + Workload Analyser
  • Customer example: Zynga 2PB graphical representations of social connections.
  • Compared to Haddop/Mapreduce Vertica is real time vs batch oriented

They have a UDx C++ framework in 5.0, going beyond SQL and an Hadoop connector.
The software is 37 MB. It supports RHEL, SELS, Fedora (ext3). And it works with BO, SAP.
They don’t have their own analytics apps. They rather partner with SAS, ETL.
Oracle migration is straight forward at schema level.
No support for stored procedures.
Vertica provides tools to help for migration.

The technology looks impressive and I’ll have to see how we can cooperate with them to host a demo in our Solution Center.

The rest of the day was dedicated to a Red Hat meeting, in particular with Karthik Prabahkar who took time to explain to me the whole Cloud approach at Red Hat, being their Technologist on the subject. I have now a much better view on Cloud Forms, DeltaCloud API and OpenShift, how they articutate, what is coming and how all that can fit with the HP portfolio ;-) A lot of fun coming !

The night was the opportunity to see Paul Mc Cartney himself in concert. It’s really impressive to hear Beatles songs sung by one of them, on stage, with always a great energy and excellent musicians around. Even if that’s not my prefered type of music, I enjoyed it a lot, much more than I had expected. He is a great musician and worth hearing in concert.

The 10th of June was a short day, as session were only delivered in the morning. After a short private meeting with Kristin Lampka of Intel to sync up on our activities, I covered our HP|Intel|Red Hat Open Source Solutions Initiative first, which gathered some 20 people (not too bad for an early session when everybody is leaving it seems). Had 2 contacts afterwards that may lead to some activities later on. I then followed-up immediately with a session on MondoRescue to which about 12 people attended, including a satisfied user ;-) It’s so nice from time to time to get good feedback as a change to all the problems reported on the mailing-list !!

It was then time to lunch and I had the great pleasure to pass this moment with Marc Nozell, working in the US in our Partners group (PTAC) and who has always interesting views on the IT industry and Open Source in particular. We had a very good discussion in particular on the future of IT usage, especially by tennagers, private data manipulation, Facebook and all what you can imagine around such as combining that with face recognition and all the trouble it could generate. Was generating good thoughts as well as being entertaining.

I passed the rest of the day sorting the tons of mail accumulated through out the week and left the US on Saturday. Should be back in August for a longer period this time, but in Houston.

FaceBook et le General de Gaulle

2010/06/08

Contrairement à ce que dit David Abiker dans sa dernière chronique de l’Express (2010-05-19), je ne pense pas que le Général de Gaulle, après y avoir (peut-être) lancé son appel, l’aurait utilisé pour “structure[r] ses réseaux de résistance”. Autant la première idée peut paraître acceptable et même plausible – Le Général aurait sûrement tenté de toucher le maximum de personnes, même si on peut se demander si le FaceBook de l’époque n’aurait pas été à la botte de l’ennemi de l’époque et par conséquent si un filtrage n’aurait pas été mis en place, au moins a posteriori.

Autant cette dernière idée de l’utiliser pour organiser la résistance me parait totalement irréaliste. Cela ne m’aurait pas incité normalement a blogger sur le sujet, si l’on ne rapprochait cette idée de l’idée générale que se font les personnes de l’utilisation de FaceBook. Le peu que je vois de son utilisation me laisse un peu rêveur, où certains dévoilent des pans entier de leur vie sans nécessairement envisager les conséquences.

Je pense que le général n’aurait pas été heureux d’avoir Jean Moulin comme ami sur FaceBook. Cela aurait été bien trop dangereux et il n’aurait sans doute pas fallu attendre 1943 pour le voir arrêté, torturé et tué. Vous imaginez la liste des amis du Général, fans de l’appel du 18 juin, diffusée par le monde entier ? ll n’aurait certainement pas utilisé FB pour cela. Peut-être des mails encryptés avec GPG envoyés de point à point, relayés par des serveurs SMTP de confiance. Ou l’utilisation de comptes temporaires. Ou tor. En tout cas, des moyens rendant le traçage difficile.

N’oublions pas toutes ces personnes qui ont lutté pour que nous puissions aujourd’hui être fier de notre liberté, de notre indépendance. Ce serait faire bien mauvaise commémoration de leur sacrifice, que d’exposer systématiquement, publiquement, tout ce qui nous concerne. Mais si la France ne connait pas (encore ?) le filtrage que j’ai pu expérimenter moi-même lors d’un déplacement professionnel à Shanghai récemment, tout ne doit pas être mis sur la place publique. D’une part car la plupart du temps, cela n’intéresse personne ! (Du reste, je me pose toujours la question de l’intérêt de blogger ;-)) Ensuite parce qu’il est sain de se garder une zone privée, concernant ses opinions politiques, religieuses, … qui ne pourra pas donner lieu à une exploitation par autrui ultérieurement. Sans compter que dans le cas particulier de FB, ces informations sont transmises et conservées par une société dont l’éthique peut être fluctuante.

Il n’y a pas que le logiciel qui doit rester libre. Nos opinions aussi. Nos données personnelles. Accordez-y de la valeur, car qui sait si un jour vous n’aurez pas à entrer en résistance contre quelque chose ou quelqu’un. Et ce jour là, il sera important pour vous de contrôler les informations qui vous concernent. Et le général était bien trop fin stratège pour tomber dans un panneau si grossier.

De toute façon, nous donnons déjà beaucoup d’informations, volontairement ou pas du reste. Il faut au moins en avoir conscience et ne pas aller au-delà de ce que chacun juge raisonnable. Ma liberté informationnelle commence là où s’arrête la collecte des autres.


Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 102 other followers