Archive for June, 2010

Mondo Rescue 2.2.9.4

2010/06/23

I realized that I forgot to mention here that the latest and greatest version of MondoRescue was recently published (2.2.9.4). Includes a mandatory fix for a bug reported by a user where mindi was abusively unmounting FS he didn’t mount itself, creating all sort of isssues as you can imagine for the sysadmin 😦 This was enough to justify a quick publication, as well as the come back of code I estimated useless, but which was creating long delays in filelist analysis, so I put it back ! It also fixes another nasty bug where cmp was created if not found !! (dates from very old versions of mondo).

Of course, as soon as it was published, reports mentioned that another patch included to add Xen kernel support (Thanks Michael !) wasn’t in fact working in all cases, so I also had to publish rapidly after a new mindi version 2.0.7.5 fixing that issue.

All in all that version is going well, and really becomes more and more stable. I’ve worked on 2.2.10 and still need to make tests with it befor’e it’s publication. But in parallel, I’ve also started the work on a perl version. And clearly I’d like to work more on it, as with the brick I get from pb, a lot of issues I’m having now, would be much easier to solve in perl. I initialy planned to do that much later, but as I’m traveling more these days, it gives me opportunities in plane to make some progresses on that 😉

Advertisements

Too many sites to follow for your FLOSS info ? Just use FOSSBazaar !

2010/06/17

It’s always difficult to follow the stream of info related to FLOSS. Many sites, duplication of info, some articles more interesting than others. The best would be a tool that could gather those and filter them for me.

But in fact even better is when someone is doing that, as a brain is irreplacable for this ! And on FOSSBazaar.org, Linux Foundation working group dedicated to FLOSS Governance, you have that ! Martin Michlmayr is doing an incredible job of gathering the best articles available on FLOSS. It has since one year become my single source of info, and I now have a quality feed, and do not miss important articles.

I’ve just subscribed to any new article, blog entry, … published on the site, and that’s it. And of course, if you do the same, you cancontribute as more and more are doing to it, including the main topic of Governance by sharing your best practices with others.

Great job Martin, and keep up the good work !

Project-Builder 0.9.10 announce for LinuxTag 2010

2010/06/09

This year, I’ve been very happy to be selected for the first time in 10 years for conferences at 2 majors events in Europe, and on one of my preferred subject: packaging. After Fosdem in February, tomorrow, I’ll present project-builder.org during LinuxTag in Berlin.

It will be the first talk covering the newly announced 0.9.10 version, which adds Ubuntu 10.04 support, and also a more robust version of rpmbootstrap. Hopefully making these presentations will help gathering other inputs and users so that the tools become useful for more FLOSS projects.

So would be happy to meet with you to discuss around packaging, disaster recovery, cloning, HP, Linux or anything related to Open Source … and early music as well 😉

FaceBook et le General de Gaulle

2010/06/08

Contrairement à ce que dit David Abiker dans sa dernière chronique de l’Express (2010-05-19), je ne pense pas que le Général de Gaulle, après y avoir (peut-être) lancé son appel, l’aurait utilisé pour “structure[r] ses réseaux de résistance”. Autant la première idée peut paraître acceptable et même plausible – Le Général aurait sûrement tenté de toucher le maximum de personnes, même si on peut se demander si le FaceBook de l’époque n’aurait pas été à la botte de l’ennemi de l’époque et par conséquent si un filtrage n’aurait pas été mis en place, au moins a posteriori.

Autant cette dernière idée de l’utiliser pour organiser la résistance me parait totalement irréaliste. Cela ne m’aurait pas incité normalement a blogger sur le sujet, si l’on ne rapprochait cette idée de l’idée générale que se font les personnes de l’utilisation de FaceBook. Le peu que je vois de son utilisation me laisse un peu rêveur, où certains dévoilent des pans entier de leur vie sans nécessairement envisager les conséquences.

Je pense que le général n’aurait pas été heureux d’avoir Jean Moulin comme ami sur FaceBook. Cela aurait été bien trop dangereux et il n’aurait sans doute pas fallu attendre 1943 pour le voir arrêté, torturé et tué. Vous imaginez la liste des amis du Général, fans de l’appel du 18 juin, diffusée par le monde entier ? ll n’aurait certainement pas utilisé FB pour cela. Peut-être des mails encryptés avec GPG envoyés de point à point, relayés par des serveurs SMTP de confiance. Ou l’utilisation de comptes temporaires. Ou tor. En tout cas, des moyens rendant le traçage difficile.

N’oublions pas toutes ces personnes qui ont lutté pour que nous puissions aujourd’hui être fier de notre liberté, de notre indépendance. Ce serait faire bien mauvaise commémoration de leur sacrifice, que d’exposer systématiquement, publiquement, tout ce qui nous concerne. Mais si la France ne connait pas (encore ?) le filtrage que j’ai pu expérimenter moi-même lors d’un déplacement professionnel à Shanghai récemment, tout ne doit pas être mis sur la place publique. D’une part car la plupart du temps, cela n’intéresse personne ! (Du reste, je me pose toujours la question de l’intérêt de blogger ;-)) Ensuite parce qu’il est sain de se garder une zone privée, concernant ses opinions politiques, religieuses, … qui ne pourra pas donner lieu à une exploitation par autrui ultérieurement. Sans compter que dans le cas particulier de FB, ces informations sont transmises et conservées par une société dont l’éthique peut être fluctuante.

Il n’y a pas que le logiciel qui doit rester libre. Nos opinions aussi. Nos données personnelles. Accordez-y de la valeur, car qui sait si un jour vous n’aurez pas à entrer en résistance contre quelque chose ou quelqu’un. Et ce jour là, il sera important pour vous de contrôler les informations qui vous concernent. Et le général était bien trop fin stratège pour tomber dans un panneau si grossier.

De toute façon, nous donnons déjà beaucoup d’informations, volontairement ou pas du reste. Il faut au moins en avoir conscience et ne pas aller au-delà de ce que chacun juge raisonnable. Ma liberté informationnelle commence là où s’arrête la collecte des autres.