Archive for January, 2019

Fin de la FLOSSCon 2019 !

2019/01/30

On dit que mĂȘme les meilleures choses ont une fin, donc c’est le cas de la FLOSSCon 2019 😉

Il est clair qu’une journĂ©e avec d’avantage de temps de pause est un bĂ©nĂ©fice dont il faudra tenir compte l’an prochain car cette derniĂšre journĂ©e a Ă©tĂ© plus facile pour tout le monde (organisateurs compris !) car moins chargĂ©e au niveau agenda. Ce qui ne nous a pas empĂȘchĂ© d’avoir un contenu de trĂšs haut niveau !

La prĂ©sentation la plus captivante du matin a Ă©tĂ© celle de David Rouquet de TĂ©tras Libre autour des problĂ©matiques de l’Open Data dans le secteur public et de leur outil reporting libre CivicData.fr. J’espĂšre que leur activitĂ© trouvera Ă©cho auprĂšs de nos collectivitĂ©s (ou de nos entreprises) car leur rĂ©flexion sur le sujet est profonde, pertinente, enrichissante, et l’outil quoique jeune, prometteur.

L’aprĂšs-midi a Ă©tĂ© d’un grand niveau dans la variĂ©tĂ©: la table ronde a pour moi tenue toutes ses promesses et les Ă©lus ont parlĂ© directement de leur volontĂ© et de leur confrontation au rĂ©el , qui ne leur permet pas toujours d’aller aussi loin que nous, libristes, le souhaiterions. Nous devrions pouvoir publier un podcast de cette table ronde prochainement. Ensuite, tant la prĂ©sentation de Nicolas Vivant sur peertube et les implications Ă  prendre en compte dans la mise en place de ce type de service dans le cadre d’une collectivitĂ© (dimensionnement, diffusion de quelles autres vidĂ©os pair Ă  pair, responsabilitĂ© Ă©ditoriale, autant de questionnements utiles Ă  partager) que celle sur les territoires numĂ©rique libres de l’ADULLACT, courte mais importante pour les acteurs impliquĂ©s qui mĂ©ritent cette reconnaissance (comme Fontaine ou St Martin d’Uriage), ou encore que les deux autour des mĂ©diations numĂ©riques rĂ©alisĂ©es par Jean Christophe Becquet dans le contexte OpenStreetMap (dĂ©cidĂ©ment bien prĂ©sent dans notre Ă©vĂ©nement !) qui soulignent les apports considĂ©rables de ces donnĂ©es gĂ©ographiques partagĂ©es pour les territoires avec des cartoparties ciblĂ©es dans la rĂ©gion de Digne.

Le film de Philippe Borrel a Ă©tĂ© notre rĂ©compense de fin de soirĂ©e, ainsi que la discussion trĂšs animĂ©e qui a suivie qui montre combien la soutenabilitĂ© des dĂ©veloppements libres, qui ont Ă©tĂ© au coeur de nos rĂ©flexions dans l’Ă©vĂ©nement, avait une rĂ©sonnance auprĂšs des participants et combien il y a besoin de trouver des solutions pĂ©rennes dans ce domaine. Le film aborde bien d’autres aspects du domaine des communs, et il est dommage qu’Arte ne diffuse pas la version complĂšte qui m’a paru trĂšs cohĂ©rente et Ă  laquelle certaines rĂ©flexions utiles feront dĂ©faut. Dommage pour ceux qui n’ont pu venir !

A la fin de cet Ă©vĂ©nement, dont j’ai vraiment apprĂ©ciĂ© le contenu car il m’a ouvert des perspectives variĂ©es sur tout un tas de domaines nouveaux, je tiens Ă  remercier tout d’abord RenĂ© Ribaud et Damien Accorsi de l’association FLOSSITA qui se sont investis Ă  mes cĂŽtĂ©s pour rendre cet Ă©vĂ©nement possible, Jean Poizat pour son bĂ©nĂ©volat lors de son jour de congĂ© pour nous aider Ă  CGI, tous les confĂ©renciers qui ont su apporter un contenu de qualitĂ©, avec engagement et conviction, tout en venant parfois de loin, et enfin les organismes qui nous ont accueillis, le Secours Catholique de l’IsĂšre et sa responsable Claire Cotte, CGI et son Vice-PrĂ©sident Services Conseils Pierre Chirat et enfin la ville de Fontaine et son DSI Nicolas Vivant, ces trois personnes nous ayant fait confiance, prĂȘtĂ© gracieusement leurs locaux et soutenu pour l’organisation de cette deuxiĂšme Ă©dition de la FLOSSCon qui, sans eux, n’aurait pas pu se tenir.

Si vous souhaitez qu’une troisiĂšme Ă©dition ait lieu, rejoignez nous au sein de l’association FLOSSITA et apportez-y vos idĂ©es, votre bĂ©nĂ©volat pour que nous amĂ©liorons nos activitĂ©s. Une prochaine AG sera annoncĂ©e qui devrait vous permettre de le faire.

Advertisements

La bataille du Libre…

2019/01/29

… va commencer !

OpenStreetMap Ă  la FLOSSCon

2019/01/29

J.C. Becquet de l’APRIL et l’APITUX

Jean-Christophe Becquet présente OSM et la médiation numérique faite à Digne avec ce service libre.

Le label territoire numĂ©rique libre Ă  la FLOSSCon

2019/01/29

BĂ©atrice Jean-jean de l’ADULLACT

L’ADULLACT prĂ©sente son label lors de la journĂ©e consacrĂ©e aux collectivitĂ©s.

Peertube Ă  la FLOSSCON

2019/01/29

Nicolas Vivant, DSI de Fontaine Ă  la Source

AprÚs notre grand débat sur le libre et les données ouvertes, retour à la technique avec le Peertube de la mairie de Fontaine.

ITop en vedette Ă  la FLOSSCON 2019

2019/01/29

Erwan Taloc de Combodo société qui développe iTop

Utilisation d’iTop Ă  l’acadĂ©mie de Lille

C’est parti pour la derniĂšre journĂ©e de la FLOSSCon 2019

2019/01/29

Le magnifique auditorium de la Source gĂ©nĂ©reusement prĂȘtĂ© par la ville de Fontaine

Présentation de Tracim pour les collectivités

La Bataille du Libre cloture la FLOSSCon … bientĂŽt !

2019/01/29

Et voilà, on approche de la fin ! Mais il vous reste encore toute une journée pour découvrir comment le libre peut aider des collectivités locales ou des administrations à améliorer leur couverture technologique, accélérer leur transition numérique, tout en apportant de meilleurs services aux usagers et en réduisant les coûts ! Joli programme non ?

Il y aura deux grands temps forts aujourd’hui:

  • A 14h00, la table ronde consacrĂ©e au libre Ă  Grenoble, reprĂ©sentĂ©e par M. Eric Piolle (Maire), Ă  Fontaine, reprĂ©sentĂ©e par M. Brice Di Gennaro (Adjoint Ă  la Culture et aux NTIC) et M. Nicolas Vivant (DSI) et Ă  St Martin d’Uriage, reprĂ©sentĂ©e par Mme Claudine Chassagne (ConseillĂšre municipale). Ils partageront leurs retours d’expĂ©rience tant sur les logiciels libres que les donnĂ©es ouvertes. A ne pas manquer !
  • A 18h30, pour la cloture de l’évĂ©nement, la projection gratuite, en avant-premiĂšre, du film “La Bataille du Libre” de Philippe Borrel, suivie d’un dĂ©bat avec la prĂ©sence du rĂ©alisateur, invitĂ© par l’association FLOSSITA ! Vous trouverez des bandes annonces ici ou lĂ . La jauge sera de 120 places maximum, donc comme pour tout l’évĂ©nement, enregistrez-vous pour venir.

Le reste du programme trĂšs relevĂ© couvrira les outils libres pour l’ouverture des donnĂ©es, l’interopĂ©rabilitĂ© du monde Windows et Linux via Samba ou de l’outillage Ă  destination des collectivitĂ©s, tel le cas d’usage de Peertube Ă  la mairie de Fontaine, le label territoire numĂ©rique libre de l’ADULLACT et le travail sur OpenStreetMap Ă  la ville de Digne.

C’est votre derniĂšre occasion de participer Ă  la FLOSSCon 2019, alors venez nombreux !


Grande journĂ©e de technologie libre Ă  la FLOSSCon

2019/01/29

Comme attendu, aprĂšs une premiĂšre journĂ©e jugĂ©e dense, la seconde l’a dĂ©passĂ© avec, cette annĂ©e, des prĂ©sentations et des ateliers en parallĂšle. Cela a attirĂ© plus de 50 personnes sur la journĂ©e avec des pics Ă  30 participants lors de certaines sessions comme celles consacrĂ©es Ă  la sĂ©curitĂ©. TrĂšs beau travail de Thomas Gerbet d’Enalean autour de Vault et de Cyril Marin sur la problĂ©matique des chip RFID non suffisamment sĂ©curisĂ©s.

La prĂ©sentation sur RUST de RenĂ© Ribaud a rempli son effet: nous dissuader de l’utiliser ;-))) Non, mais ce langage nĂ©cessite une vraie prise en main, et ne sera sans doute pas immĂ©diate Ă  ce venant du C, de perl ou python. Il semble plus facile d’avoir un passif OCaml.

Les prĂ©sentation d’outils que je dirais intĂ©grĂ©, tel iTop de Combodo ou Tuleap d’Enalean ont impressionnĂ© par leur richesse fonctionnelle et l’approche du libre et/ou de l’Open Source des sociĂ©tĂ©s qui les dĂ©veloppent. Pareil pour la solution Proxmox+Ceph proposĂ©e par Probesys, que je ne connaissais pas avant cette journĂ©e et qui a proposĂ© un intĂ©ressant retour d’expĂ©rience de cas concrets.

Enfin l’atelier de Damien Accorsi sur les modules python ioasync, hapic et serpyco, s’est transformĂ© en dĂ©mo expliquĂ©e pas Ă  pas faute d’avoir suffisamment de systĂšmes pour que les participants y contribuent. Ce n’est j’espĂšre que partie remise, et nous aurons l’occasion de le reprĂ©senter avec les bons moyens de participer. Tel quel, il a permis de constater l’expertise python d’Algoo (les dĂ©corateurs partout ! les dataclass de python 3.7, les modifs Ă  la volĂ©e avec gĂ©nĂ©ration de doc OpenAPI, bravo !) Et les ateliers sur le packaging et une chaĂźne DevOps ont rĂ©uni les plus courageux, malgrĂ© l’heure avancĂ©e, pour mettre les mains sur le clavier et tester !

Comme la veille, il faudra Ă  l’avenir prĂ©voir d’avantage de temps entre sessions pour permettre encore plus d’interaction, et mettre les ateliers dans un crĂ©neau plus propice pour les participants. Mais le retour que j’ai eu a Ă©tĂ© bon, et je sais d’ores et dĂ©jĂ  que le travail fait par FLOSSITA pour l’organisation de l’Ă©vĂ©nement est positif, ne serait-ce que lorsque j’assiste Ă  la rencontre de libristes qui ne se connaissaient pas et qui Ă©changent sur leur technologies respectives avec cette passion qui a animĂ© tous les confĂ©renciers.

Pour ceux qui n’ont pu assister, nous mettrons les prĂ©sentations en ligne plus tard dans la semaine. Et rattrappez-vous en venant demain Ă  la derniĂšre journĂ©e consacrĂ©e au secteur public et Ă  la projection de la “bataille du libre” Ă  La Source de Fontaine, en prĂ©sence de son rĂ©alisateur et du dĂ©bat qui suivra.

On est encore lĂ  Ă  la FLOSSCon

2019/01/28

Réné Ribaud dans son atelier encore là à 19h00

Il y a des DevOps qui trichent 😉