Se faire vacciner par égoïsme et altruisme

Fort heureusement, il y a finalement peu de personnes ne souhaitant pas se faire vacciner en France. Néanmoins, ceux qui restent ont parfois des arguments qui me semblent difficiles aujourd’hui à comprendre.

Tout d’abord, se faire vacciner, c’est un acte égoïste. Je le suis, et je l’ai fait. Cela permet d’éviter d’être gravement malade. Cela évite au reste de ma famille de se faire du souci pour moi. Les vaccins à ARN procurent une protection à plus de 94% contre les cas graves, y compris les variants connus. Si on ne souhaite pas ce type de vaccin (technologie développée depuis plus de 30 ans malgré tout et trouvant l’un de ses premiers débouchés concrets ici), on peut avoir un vaccin à agent infectieux qui procure une protection de 70%. Ce ne sont plus des suppositions projetées après les phases 3, mais des données qui se vérifient chaque jour d’avantage auprès des populations. “96% des patients positifs et présentant des symptômes n’étaient pas “complètement” vaccinés la semaine du 28 juin au 4 juillet.”

Certes, on peut toujours se dire que l’on sera dans les chanceux si on l’attrape (mais je l’ai été !), mais pour éviter les avanies des variants, j’ai bien préféré avoir une dose de Comirnaty (Pfizer/BioNTech) pour finir ma couverture vaccinale, et si je dois faire une troisième injection par la suite, je le ferai sans souci. En tout état de cause avec 4 millions de décès mondialement sur 190 millions de cas (donc 2% de chances de décéder lorsqu’on est atteint globalement), je passe d’une chance sur cinquante à moins d’une chance sur 1000 de décéder.

A-t-on tout étudié avant de lancer ces vaccins ? Sans doute pas, mais on continue (la phase 3 est toujours encours). A-t-on des risques en se faisant injecter ce vaccin ? Sans doute, comme chaque fois que l’on prend un médicament, un autre vaccin, mais aussi un aliment ou en traversant la rue ! Vivre est dangereux, on peut risquer de mourir ! Et finalement, si ce vaccin me permet de vivre quelques années de plus plutôt que moins, je prends ce risque là. Je me félicite que le monde compte de si brillants chercheurs qui arrivent à développer si rapidement et si sûrement le moyen de nous sauver !

On a déjà fait pour moi par le passé ce choix de la vaccination (enfant avec le DTPolio), ou lorsque j’ai voulu voyager (fièvre jaune). Donc on n’a pas toujoursle choix, même dans une démocratie comme la nôtre. Mais avoir des vaccins, c’est pour moi un grand bénéfice, conduisant à l’éradication de maladies telles que la variole ou la diphtérie. Eh oui, il y a des effets secondaires : une journée patraque pour ma part (contre 3/4 lors du Covid canal historique) et mal au point d’injection pendant 3 jours (un peu comme lors du vaccin contre la grippe que je fais aussi annuellement, étant personne à risque). Rien de bien grave pour moi, même si il y a eu quelques remontées de cas allant jusqu’au décès ce qui est toujours tragique (à comparer aux 120000 morts de la maladie elle-même).

Et je prends ce risque d’autant plus facilement que se faire vacciner c’est aussi de l’altruisme. Pour une fois qu’on peut avoir les deux en même temps, pourquoi se priver !! Je chante dans un ensemble vocal dont la moyenne d’âge est élevée, et je ne veux pas mettre à risque les autres chanteurs. Pas plus que le reste de ma famille bien sûr. Mais du coup, nous pouvons chanter sans masque, à distance raisonnable et retrouver le plaisir total de la pratique musicale, et celui si particulier du chant. Travailler le son, l’articulation, la justesse, l’intensité, tout cela est impossible avec un masque. Donc, nous avons (presque) tous nos 2 doses ou équivalent pour collectivement nous protéger et nous faire plaisir. Egoïsme et altruisme encore mélangés.

Car, le vaccin protège aussi de la propagation. La aussi une fois le schéma vaccinal complètement passé, le taux de contamination chute très fortement, si tant est que l’on ait encore attrapé le virus (~5% de “chance” et dans ce cas là on a une charge virale de 5 à 10% de celle d’une personne non vaccinée). Et donc on peut retrouver le plaisir de chanter ensemble par exemple (en gardant les gestes barrières, le gel, la désinfection et l’ouverture des fenêtres – ce sera plus difficile en hiver lors des répétitions !).

Quand j’entends les manifestants à Grenoble samedi dernier scander liberté, je me dis qu’ils n’ont pas eu comme moi la chance de voyager en chine, car ils auraient une meilleure appréciation relative de ce qu’est un régime dirigé. Et pour moi la liberté de voyager implique de me faire vacciner (Covid19, fièvre jaune, …), la liberté de chanter implique de me faire vacciner, et moi non plus je n’aime pas qu’on entrave ma liberté, mais aussi notre liberté collective. Et c’est là que le bât blesse dans leur raisonnement. Ils ne voient que leur liberté individuelle, pas la liberté du collectif. Or, dans un ensemble vocal, la liberté du collectif est aussi importante que la liberté individuelle et les membres acceptent de faire des sacrifices (supporter les remarques des uns, l’absence de travail des autres, la tenue vestimentaire des troisièmes, la tyrannie du chef, …), pour le plaisir de chanter ensemble et d’y faire œuvre collective. Un ensemble vocal est une mini-société, avec ses règles pour que la vie commune soit possible. Pour nous chanteurs, se priver de cela, est aussi une atteinte à notre liberté.

On dit qu’il n’y a pas d’amour mais des preuves d’amour, alors se faire vacciner est une grande preuve d’amour envers ceux avec qui on veut être. Car il y a toujours des risques, et donc on le fait malgré tout par amour. Car finalement, si l’égoïsme ne suffit pas, si on n’est pas convaincu pour soi-même, l’altruisme, la conviction pour préserver les autres peut devenir la plus forte motivation.

Alors pour tous ceux qui se posent encore la question, pensez aux autres et foncez dans le centre de vaccination le plus proche d’où vous êtes. Des milliers de choristes (et plein d’autres personnes évidemment) de part le monde vous remercieront !

Tags: , , , ,

One Response to “Se faire vacciner par égoïsme et altruisme”

  1. ESMENJAUD Says:

    Et en plus, la vaccination est gratuite pour tous dans notre beau pays …… !!!
    Merci Bruno pour ce billet
    Claude

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: