Archive for the ‘FLOSS’ Category

Le Secours Catholique Isère accueille FLOSSCon 2019

2018/12/13

Après Fontaine, c’est au tour du Secours Catholique d’Isère de nous prêter leur salle pour accueillir la FLOSSCon 2019 lors de la journée orientée grand public le dimanche 27 janvier prochain. L’un de nos buts communs est de réduire la fracture numérique et j’espère que cela y contribuera effectivement.

Ce fut la nouvelle principale partagée lors du Meetup qui a regroupé 7 FLOSSers qui oeuvrent à organiser l’événement. Si vous disposez sur l’agglomération grenobloise d’une salle pouvant accueillir 50 à 100 personnes le lundi 28 janvier 2019 pour une journée technologies du libre pour les entreprises, n’hésitez pas à nous contacter !

Les autres nouvelles sont :

  • le soutien financier de PLOSS-RA ce qui devrait nous permettre d’organiser une séance de projection du film “La Bataille du Libre” de Philippe Borrel lors de la dernière journée à l’auditorium de la Source à Fontaine. Si vous voulez faire une donation à notre association, nous pourrons peut-être aussi couvrir les frais de déplacement du réalisateur pour qu’il vienne débattre avec nous à la fin de la projection.
  • Les soumissions de 12 conférences dans notre outil de gestion de l’évènement. De nombreuses autres sont attendues pour nous permettre d’avoir le meilleur choix à proposer aux participants. Dont la vôtre avant le 31 décembre 2018 !! Et cela aussi bien pour des outils grand public, que professionnels, pour l’entreprise ou le secteur public.
  • Une table ronde sera organisée lors de la journée du 29 janvier dédiée au secteur public, pour parler des politiques autour des logiciels libres et des données ouvertes avec la confirmation de la venue du DSI de la ville de Fontaine, Nicolas Vivant et le chef de projet chargé de l’open data à Grenoble Alpes Métropole, Vincent Kober.
  • L’AFUL devrait apporter son soutien à notre événement (vote en cours pas le CA).
  • et chaque jour qui passe nous rapproche du moment où notre association sera enfin administrativement créée ! (j’ai essuyé mon quatrième refus aujourd’hui via service-public.fr)

En bref, retransmettez ces nouvelles à vos réseaux, incitez des conférenciers à soumettre des propositions, et invitez le maximum de personnes à nous retrouver pour que nous fassions rayonner le logiciel libre, les données ouvertes, les hébergeurs loyaux et partager nos connaissances dans ces domaines.

Advertisements

Fontaine accueille FLOSSCon 2019

2018/12/03

C’est maintenant officiel, FLOSSCon 2019 sera accueilli le mardi 29 janvier pour sa journée “Libre et secteur public” par la Mairie de Fontaine, une ville qui a obtenu le niveau 4 du label Territoire Numérique Libre de l’ADULLACT en 2016. Un grand merci en particulier à Nicolas Vivant pour son soutien à notre événement.

Nous devrions y tenir notamment une table ronde consacrée aux différentes actions menées par les collectivités territoriales dans le secteur du logiciel libre et des données ouvertes. Le programme est toujours en construction et vous pouvez toujours nous faire vos propositions.

Pour les 2 autres journées prévues (les dimanche 27 et lundi 28 janvier 2019), nous sommes toujours à la recherche d’un lieu suscpetible de nous accueilir et là aussi de sujets de conférences, soit orientées grand public (le 27), soit technologiques, en particulier des ateliers (le 28).

 

Participez à l’étude du CNLL

2018/11/20

Pour qu’on puisse avoir une meilleur vision de l’écosystème du Libre, le CNLL a lancé une étude qui sera publiée lors du Paris Open Source Summit. Il ne reste que deux jours pour la remplir !! Je ne sais pas si l’on tirera quelque chose de certaines questions trop ouvertes (j’ai coché toutes les cases le plus souvent), mais peut-être plus de celles qui obligent à choisir.

En tout cas, c’est la seule enquête d’envergure en France, donc faites ce sondage utile, lisez l’article sur http://cnll.fr/news/enquete-annuelle-2018/ et remplissez celui qui vous concerne (étudiant, salarié ou entrerprise).

Le retour de FLOSSCon

2018/11/20

Après la version 0 l’an dernier pendant le Festival Transfo, nous sommes de retour pour la seconde edition de FLOSSCon, toujours dans le cadre du Festival Transfo 2019. L’appel à conférence (CfP) est maintenant disponible, donc n’hésitez pas à proposer du contenu (Format Idée, Conférence ou Atelier) du moment qu’il s’agit d’Open Source et/ou Open Data. Et que c’est en français 😉 De préférence, car nous ciblons principalement le public de la plaque grenobloise. Mais comme l’an dernier, où le cas s’est produit, nous accueillons à bras ouverts des conférenciers non-francophones qui souhaiteraient partager leurs connaissance avec nous en anglais (ce soir j’ai même eu une proposition de faire des sujets en arméniens ou russe, mais je pense que nous risquons d’avoir beaucoup moins de public ;-))

Car ce soir avait lieu le premier Meetup consacré à l’événement. J’espérais avoir du monde, mais nous nous sommes retrouvé à 2 seulement, ce qui nous a permis de bien discuter pour faire connaissance, mais ne sera pas suffisant pour assurer tout ce qui doit être fait pour un événement, même local. Malheureusement, j’ai eu pas mal de désistements entre hier et aujourd’hui, (6 des 7 inscrits en fait), non par désintérêt, mais pour problème personnel ou de santé. Ils m’ont confirmé leur volonté d’aider, donc je poursuis en espérant vraiment du soutien pour y parvenir.

Nous sommes toujours à la recherche de salles pour accueillir l’événement. Nous souhaitons proposer une journée grand public le dimanche 27 janvier et 2 journées techniques, avec présentations et ateliers (surtout !) les lundi 28 et mardi 29 janvier 2019. Si vous pouvez nous aider à ce sujet, contactez-nous par mail via la page d’accueil de l’événement. Nous avons déjà une proposition de sponsoring de la part de PLOSS Rhône-Alpes, que je remercie pour leur soutien ! Nous nous situons juste après le Snow Camp (orienté DevOps) cette année, auquel je vous engage à participer également, car ils auront pas mal d’outils libres couverts comme chaque année.

Alors, si vous êtes développeur et voulez évangéliser autour de python, perl, rust, go, ruby, … venez partager votre passion. Si vous voulez dévoiler les arcanes de la sécurité avec le libre, ou le déploiement automatisé de systèmes Linux et d’outils, nous convertir aux méthodes agiles pour contribuer à des projets libres ou prêcher pour l’adoption massive de la GPLv3, n’hésitez pas et proposez-nous vos idées ! Idem si vous aimez classer avec Tellico ou gérer vos photos avec Digikam, convertissez le grand public avec nous. Et pensez aussi à proposer des activités pour les plus jeunes, car ce seront nos développeurs de demain !

Si vous voulez vous investir, participez à notre mailing-list, toutes les bonnes volontés sont bienvenues.

 

FLOSSCon is back !

2018/11/20

After a version 0 last year during the Festival Transfo, we’re now back on track for the second edition of FLOSSCon. The CfP is now available so feel free to propose content, as long as it’s related to Open Source and/or Open Data. And that it’s in french 😉 Well not really ! We’re targeting local population, so french talks are preferred, but as we had the case last year, we’re also happy to host non-french speaking seakers that want to share their knowledge with us in english. More details in the french version of this article upper !

 

Introducing tellico2html

2018/10/18

First, let me give you that health news are as good as they can be (no more cancer cell found in latest scan I had). I’ll come back at work by end of this month, part time, but working again ! Now I can come back to what I was doing before 🙂

Then as much as I love hearing and making music, I also love coding. And I had an issue to solve: I wanted to automate the generation of web pages from the database content I manage under tellico.

However, tellico is not providing what is needed to do that in a fully automatic mode, (while the interactive HTML export works fine) As shared on the tellico mailing list:

If I try from the CLI using the following command:

$ qdbus org.kde.tellico /Tellico org.kde.tellico.exportHTML Disques.html

I get the following error:

Error: org.freedesktop.DBus.Error.NoReply Did not receive a reply.

Probably the reply timeout expired due to a pretty big tc file (~ 3.8 MB)

Trying:

$ unzip -p Disques.tc | xsltproc /usr/share/tellico/tellico2html.xsl – > Disques2.html

works, but doesn’t generate the fields I want (I could trigger the xsl file for that) but more important doesn’t generate the individual html files per CD as with the graphical interface.

So no efficient to have what I need and put it in a cron.

Perl to the rescue 😉 and an opportunity to learn new perl modules. So I wrote the new tellico2html tool, I also announced on the tellico mailing-list, to solve that problem, and I now have an automatic generation of thousands of web pages for all the objects I manage with tellico, every night, allowing me to have a daily update of my internal web site with it.

You can test that yourself by following the recipe given in the README.md

Hope it will serve to others as well, so licensed under the AGPL v3.

And if you don’t understand anything to what I said, because you have no clue on what tellico can do, it’s really an ideal too lfor colelction management, and on my side, I use it *daily* and it has become a mandatory tool for me to manage CDs, Books, Comics, DVDs, even wine bottles !

When your CentOS 7 install fails, anaconda in CLI to the rescue

2018/03/08

Ok, I know I’m always trying to do stuff a bit non-standard (No, running Mageia everywhere IS standard !!)

So this time, I wanted to update my CentOS 6 deployment server in Geneva to CentOS 7 and automate its setup with ansible (I already have some playbooks here to help).

The server is in a DMZ, with pretty strict security control, which normally isn’t an issue, but when eveything else fails…

Ok, so first yum update on that machine didn’t work. Lot’s of issues with that. Most of the messages you find on the net recommend to install another server in parallel. Fine, but this is not a VM, but a real machine (HPE ProLiant DL 180 Gen9) and I don’t have another one ! So I tried to update some packages manually. To make a long story short, glibc updated, but after that nothing worked as you enter in a nightmare with incorrect paths (they put everything under /usr in CentOS 7, so all /bin or /sbin binaries were not working anymore). Ok, so I had to reinstall the machine as no other method could rescue the situation, hopefully keeping my /prj FS safe.

So you use the marvelous Virtual Media feature of your server in order to mount a local ISO image on your system as a local CD of your remotely managed machine. So you download your CentOS 7 DVD latest version and try that. But it doesn’t work. Once again systemd fails to do something (logind launch in that case), and after that nothing works 😦 Did I say already I hate systemd ? And even more the people behind it who think they are always right because it just works for them 😦

After trying multiple things, I found out that CentOS 7.3 was going further on that system, so worked with that. Further meaning I was able to get a shell, but the graphical interface never wanted to launch. And using inst.vnc is not an option due to firewalling restrictions I can’t change on my end. Using inst.sshd was one way to have a working remote access. So I used that and tried to launch anaconda manually.

I used the text mode version, but it wasn’t able to reuse my existing partioning schema, as I found out. Yes, because I’m picky (I know !) on partitioning schema, and that machine had to use md RAID devices in parallel with normal partitions, and LVM on top + ext4 FS as that’s what I want (why do you want to use Linux, if the system dictates to you what to use !! then use Windows instead :-). And I wanted to keep some existing partitions safe. But launching anaconda manually didn’t take in account my existing partitioning schema (or I didn’t find how, in text mode you don’t get much help) so I lost everything on the server, without any warning concerning partitions 😦 So back to backups then.

Ok so now I really have a new install to make, but still with the same partitioning schema. So I decided to create a kickstart for the machine, which would contain that partitioning schema so anaconda could use it (and get the rest of the conf at the same time).

The partitioning shema is as follow (nothing fancy, but nos completely standard either):

part /boot/efi --fstype=efi --ondisk=sda --size=200
part /boot --fstype=ext4 --ondisk=sda --size=500
part /tmp --fstype=ext4 --ondisk=sdb --size=700
part raid.01 --ondisk=sda --grow --size=200
part raid.02 --ondisk=sdb --grow --size=200

raid pv.01 --fstype ext4 --device pv.01 --level=RAID1 raid.01 raid.02
volgroup vg_dl180 --pesize=4096 pv.01
logvol / --fstype=ext4 --name=lv_root --vgname=vg_dl180 --size=40000
logvol /var --fstype=ext4 --name=lv_var --vgname=vg_dl180 --size=10000
logvol swap --name=lv_swap --vgname=vg_dl180 --size=4000
logvol /prj --fstype=ext4 --name=lv_prj --vgname=vg_dl180 --size=520 --grow

Now I don’t want to burn a new DVD to put the ks file on it, so I thought, let’s use the network.

But the instructions which tell you that you can use an instruction to set up the network statically (I have no DHCP server as this server will become the DHCP server of this LAN !) on your system forget one point. If you use ip=IPaddr::GW:NM:… and also inst.ks=http://somewhere/x.ks then the IP is put in DHCP mode automagically :-((

Ok, so now looking at the boot logs, I see that it tries to download the ks file, but can’t because it didn’t get the IP address through DHCP which is why I wanted to pass a static IP conf to it !!!

So you can’t use the inst.ks option, if you need static IP. In fact this is written but in the ip documentation. So let’s do that. You boot again (on my ADSL connection, it’s 30′ each time you try something so we’re 2 days after the start of course) and get to a shell with the IP setup correctly, but no ks file.

And I don’t have anything on that LAN of course, to share with http or NFS. So let’s find a way. Use https://file.io ! You can upload there a text file like the ks file, and get a URL so you can download it with wget in your shell ! (you need to setup the nameserver with the nameserver= option at boot time, or adapt your /etc/resolv.conf locally).

So now I have an IP conf, a local repo (seen as a CD) and the ks file !! I just now need to find a way to say to anaconda to use it. The useful doc can be found on the Fedora Wiki. Ok, not very detailed, but enough for me to try !

I needed to launch it with:
anaconda --text --kickstartfile=file.ks

I had to interactively change the source repo, as I had given a URL in the ks file, but for a reason it didn’t seem to work, so I pointed to the local CD instead (slower as the Virtual media was getting the content of CentOS through my ADSL link, and in that sense, it’s slow ! Luckily I only had 300 packages to install). I also had to setup a simple account (just in case)

And then it worked ! it took time, but worked ! It built my partition schema the way I wanted, and installed everything, including the boot loader correctly (was a UEFI conf).

So next time I’ll be stuck by anaconda not starting graphically, I know what to do, and hopefully you too 🙂

Next step is to automate its configuration, and capture that so I can present it during the upcoming HPE TSS event in Den Haag !

Recrutement d’un ou d’une Chef de projet de migration à Libre Office

2018/03/05

From: COMPARAT Laurence <laurence.comparat@grenoble.fr>
Date: 2018-03-04 14:30 GMT+01:00

Bonjour,

Je vous remercie de faire circuler cette information dans vos réseaux :

La Ville de Grenoble recrute, via son service commun avec la Métropole et le CCAS, un.e Chef.fe de projet migration à Libre Office :

https://www.lametro.fr/offre/161/23-cdd-3-ans-chef-de-projet-migration-a-libre-office.htm

Cordialement,

Laurence Comparat

*”Sauvons la liberté par notre fraternité, la liberté sauvera le reste.”
Victor Hugo.*

Adjointe au Maire – Ville de Grenoble
Accès à l’information et libération des données publiques
Utilisation et diffusion des logiciels libres – Administration générale
Secrétariat : 04 76 76 38 53

FLOSSCon v0 jour 2

2018/01/20

Ca commence maintenant au laboratoire ouvert grenoblois (LOG) sis 45 rue Chorier à Grenoble. Le programme est disponible sur http://www.flosscon.org mais venez pour parler logiciels libres ou les découvrir tout simplement.

La FLOSSCon commence

2018/01/19

… dans 9 heures 😉

Mais il n’est pas encore trop tard pour y participer ce jour ! Comme annoncé hier nous avons pu commencer à organiser une demi-journée de plus autour du libre. Nous avons concocté un premier programme temporaire pour donner des idées à ceux qui voudraient nous proposer aussi leurs idées de sujets.

Si vous voulez présenter sur l’Art libre, le matériel libre, l’impression 3D avec des logiciels libres, Arduino ou Raspberry Pi ou simplement le petit logiciel qui vous simplifie la vie comme je l’ai fait pour la musique ou les photos, soumettez vos idées avant ce soir pour être dans l’agenda !

Et sinon, venez nous retrouver sur place pour échanger, discuter, nous convaincre que FreeBSD c’est mieux, qu’Emacs^H^H^H^H^Hvim c’est autrement plus classe (il ne faudrait pas exagérer non plus ;-))

Vive le libre !