Posts Tagged ‘français’

Exceptionnels Correspondances

2019/12/06

J’aurai assisté dans ma vie à pas mal de concerts et un certain nombre de fabuleux (G. Leonhardt, F. Brüggen, J. Savall, V. Dumestre, C. M. Giulini, A. Brendel…). Ce soir était un tel jour. L’Ensemble Correspondances se produisait pour la 5è fois à la MC2 avec de nouveau leur répertoire favori du grand siècle. Cette fois-ci, après Charpentier, deux fois, ou quatre fois, ils présentaient leur nouveau travail sur des motets de Richard de Lalande.

Et bien que ce soit leur première présentation de ce nouveau programme, ils étaient déjà à un niveau de perfection total, et surtout d’intensité d’interpétation, qui m’ont arraché des larmes de joie lorsqu’ils ont attaqué le “Pie Jesu” final du Dies Irae du compositeur. Il faut dire que ce fut préparé par un solo de soprano divin, et un trio de voix graves, où Lucile Richardot était encore une fois à couper le souffle et la seule voix de bas-dessus féminine digne, à mes oreilles, de se placer au dessus de voix d’hommes sans déséquilibrer le fragile alliage que représente cette composition si magique (Campra !!). On était déjà dans les limbes, mais le sublime venait donc à la fin, avec une précision (quelles attaques de consonnes, quelle diction, quelle respiration d’ensemble), un degré de finition dans les closures de phrase, une connivence entre les chanteurs (les regards lumineux, les sourires échangés), tout cela nous amenant sur un “dona eis requiem” qui restera très longtemps dans ma mémoire.

Comme à la fin du Requiem de Verdi par Giulini auquel j’ai eu la chance d’assister à Paris, je suis resté quelques minutes assis à la fin du concert avant de retrouver l’usage de la parole, tant l’intensité de ce que ces interprètes nous avaient donné était fort. Et pourtant, seulement 4 jours de répétition, un autre programme dans l’intervalle, et finalement une première où cela aurait pu être difficile, après des transports compliqués pour venir à Grenoble un jour de grève nationale. Mais non, du coup une fraîcheur incroyable, une attention palpable, mais des musiciens portés par un même esprit dans le but de transcender cette musique. Dois-je dire que je ne considérais pas de Lalande comme un de mes musiciens préférés, mais ce soir, je révise ma position, évidemment, seulement quand c’est l’Ensemble Correspondance qui l’interprète !

Mais voilà, cet ensemble vit bien, cela se sent, et cette fois le chef n’a pas accompagné, se consacrant complètement aux instrumentistes et au choeur (les solistes étant laissés très libre). Du coup, les mouvements étaient très indicatifs, comme ceux d’un Kleiber, accompagnant toutes les intensions, la diction (exceptionnelle et avec un merveilleux latin gallican cette fois-ci !) étant soulignée (et nous avons bien reçu les ‘p’, les ‘d’ dans la salle, bravo), l’enthousiasme de Sébastien Daucé était communicatif.

Et ces artistes, comme souvent dans le monde de la musique ancienne, restent très accessibles, après le concert, heureux aussi d’échanger avec nous sur ce travail, et de continuer par des explications, le partage autour de la musique.

Soirée mémorable donc, et ce soir, Grenoble avait le niveau de Paris, Londres et Berlin réunies. Du coup, je vous partage le bisou de Lucile Richardot (je l’avais dit dès 2016 qu’elle avait une énorme carrière devant elle !) et où que vous soyez, allez les écouter, c’est juste fabuleux.

Le retour de la bataille du libre

2019/05/06

En tout cas pour ceux qui l’auraient vue complète lors de la FLOSScon 2019 à Fontaine ! Pour les autres, vous aurez droit à une version un peu plus courte sur Arte sous le nom “Internet ou la révolution du partage” le mardi 7 mai à 23h55. Ne le manquez pas ! Ou utilisez le replay dès aujourd’hui et jusqu’au 5 juin.

Assemblée générale de l’Association FLOSSITA lundi 1er avril

2019/03/29

Vous avez aimé la FLOSSCon 2019 ? Vous allez adorer nous aider à construire la version 2020 de l’événement alors !

Vous préférez proposer des Meetups autour des logiciels libres et des standards ouverts dans la région grenobloise ? Alors bienvenue chez vous pour en organiser !

Vous préférez coder et faire des patchs pour améliorer des outils utiles à une association ? Nous saurons utiliser vos compétences et votre temps libres pour améliorer l’ecosystème de logiciels libres utilisé pour nos activités !

Vous avez d’autres idées pour favoriser l’utilisation du libre dans notre région, en France, ou dans le vaste monde ? Parfait, nous vous attendons de pied ferme, ce lundi 1er avril, dans la salle Vercors à l’entrée d’HPE Eybens pour participer à l’assemblée générale de l’association FLOSSITA.

Nous ferons un bilan de nos activités passées, de nos comptes et de nos projets futurs. Nous renouvellerons aussi notre Conseil d’Administration et souhaitons incorporer de nouveaux entrants pour nous aider dans l’organisation et la gestion de toutes nos activités. Pas besoin de vouloir tout faire non plus ! Il y a plein de tâches de communication, logistique, organisation d’activités qui seront très utiles et raisonnablement prenantes, d’autant plus que nous serons nombreux à oeuvrer.

Et pour ceux qui pensent que c’est une blague en raison de la date, venez avec votre bonne humeur lundi pour vérifier qu’il y a déjà un noyau de passionnés qui ne demande qu’à grandir autour de notre objectif commun: gouverner le monde avec du libre 😉

Venez fêter les 6 ans de Docker

2019/03/19

Mike Bright continue de promouvoir inlassablement les technologies cloud native sur Grenoble et vous propose de venir souffler les 6 bougies de Docker:

https://events.docker.com/events/details/docker-grenoble-presents-docker-birthday-6-how-do-you-docker

J’y parlerai et surtout montrerai mon utilisation de Docker Engine pour packager des logiciels pour Mageia (dont Docker lui-même !), tant la version stable que celle de développement, sans perturber ma machine hôte.

Venez nombreux !

Fin de la FLOSSCon 2019 !

2019/01/30

On dit que même les meilleures choses ont une fin, donc c’est le cas de la FLOSSCon 2019 😉

Il est clair qu’une journée avec d’avantage de temps de pause est un bénéfice dont il faudra tenir compte l’an prochain car cette dernière journée a été plus facile pour tout le monde (organisateurs compris !) car moins chargée au niveau agenda. Ce qui ne nous a pas empêché d’avoir un contenu de très haut niveau !

La présentation la plus captivante du matin a été celle de David Rouquet de Tétras Libre autour des problématiques de l’Open Data dans le secteur public et de leur outil reporting libre CivicData.fr. J’espère que leur activité trouvera écho auprès de nos collectivités (ou de nos entreprises) car leur réflexion sur le sujet est profonde, pertinente, enrichissante, et l’outil quoique jeune, prometteur.

L’après-midi a été d’un grand niveau dans la variété: la table ronde a pour moi tenue toutes ses promesses et les élus ont parlé directement de leur volonté et de leur confrontation au réel , qui ne leur permet pas toujours d’aller aussi loin que nous, libristes, le souhaiterions. Nous devrions pouvoir publier un podcast de cette table ronde prochainement. Ensuite, tant la présentation de Nicolas Vivant sur peertube et les implications à prendre en compte dans la mise en place de ce type de service dans le cadre d’une collectivité (dimensionnement, diffusion de quelles autres vidéos pair à pair, responsabilité éditoriale, autant de questionnements utiles à partager) que celle sur les territoires numérique libres de l’ADULLACT, courte mais importante pour les acteurs impliqués qui méritent cette reconnaissance (comme Fontaine ou St Martin d’Uriage), ou encore que les deux autour des médiations numériques réalisées par Jean Christophe Becquet dans le contexte OpenStreetMap (décidément bien présent dans notre événement !) qui soulignent les apports considérables de ces données géographiques partagées pour les territoires avec des cartoparties ciblées dans la région de Digne.

Le film de Philippe Borrel a été notre récompense de fin de soirée, ainsi que la discussion très animée qui a suivie qui montre combien la soutenabilité des développements libres, qui ont été au coeur de nos réflexions dans l’événement, avait une résonnance auprès des participants et combien il y a besoin de trouver des solutions pérennes dans ce domaine. Le film aborde bien d’autres aspects du domaine des communs, et il est dommage qu’Arte ne diffuse pas la version complète qui m’a paru très cohérente et à laquelle certaines réflexions utiles feront défaut. Dommage pour ceux qui n’ont pu venir !

A la fin de cet événement, dont j’ai vraiment apprécié le contenu car il m’a ouvert des perspectives variées sur tout un tas de domaines nouveaux, je tiens à remercier tout d’abord René Ribaud et Damien Accorsi de l’association FLOSSITA qui se sont investis à mes côtés pour rendre cet événement possible, Jean Poizat pour son bénévolat lors de son jour de congé pour nous aider à CGI, tous les conférenciers qui ont su apporter un contenu de qualité, avec engagement et conviction, tout en venant parfois de loin, et enfin les organismes qui nous ont accueillis, le Secours Catholique de l’Isère et sa responsable Claire Cotte, CGI et son Vice-Président Services Conseils Pierre Chirat et enfin la ville de Fontaine et son DSI Nicolas Vivant, ces trois personnes nous ayant fait confiance, prêté gracieusement leurs locaux et soutenu pour l’organisation de cette deuxième édition de la FLOSSCon qui, sans eux, n’aurait pas pu se tenir.

Si vous souhaitez qu’une troisième édition ait lieu, rejoignez nous au sein de l’association FLOSSITA et apportez-y vos idées, votre bénévolat pour que nous améliorons nos activités. Une prochaine AG sera annoncée qui devrait vous permettre de le faire.

La Bataille du Libre cloture la FLOSSCon … bientôt !

2019/01/29

Et voilà, on approche de la fin ! Mais il vous reste encore toute une journée pour découvrir comment le libre peut aider des collectivités locales ou des administrations à améliorer leur couverture technologique, accélérer leur transition numérique, tout en apportant de meilleurs services aux usagers et en réduisant les coûts ! Joli programme non ?

Il y aura deux grands temps forts aujourd’hui:

  • A 14h00, la table ronde consacrée au libre à Grenoble, représentée par M. Eric Piolle (Maire), à Fontaine, représentée par M. Brice Di Gennaro (Adjoint à la Culture et aux NTIC) et M. Nicolas Vivant (DSI) et à St Martin d’Uriage, représentée par Mme Claudine Chassagne (Conseillère municipale). Ils partageront leurs retours d’expérience tant sur les logiciels libres que les données ouvertes. A ne pas manquer !
  • A 18h30, pour la cloture de l’événement, la projection gratuite, en avant-première, du film “La Bataille du Libre” de Philippe Borrel, suivie d’un débat avec la présence du réalisateur, invité par l’association FLOSSITA ! Vous trouverez des bandes annonces ici ou . La jauge sera de 120 places maximum, donc comme pour tout l’événement, enregistrez-vous pour venir.

Le reste du programme très relevé couvrira les outils libres pour l’ouverture des données, l’interopérabilité du monde Windows et Linux via Samba ou de l’outillage à destination des collectivités, tel le cas d’usage de Peertube à la mairie de Fontaine, le label territoire numérique libre de l’ADULLACT et le travail sur OpenStreetMap à la ville de Digne.

C’est votre dernière occasion de participer à la FLOSSCon 2019, alors venez nombreux !


Grande journée de technologie libre à la FLOSSCon

2019/01/29

Comme attendu, après une première journée jugée dense, la seconde l’a dépassé avec, cette année, des présentations et des ateliers en parallèle. Cela a attiré plus de 50 personnes sur la journée avec des pics à 30 participants lors de certaines sessions comme celles consacrées à la sécurité. Très beau travail de Thomas Gerbet d’Enalean autour de Vault et de Cyril Marin sur la problématique des chip RFID non suffisamment sécurisés.

La présentation sur RUST de René Ribaud a rempli son effet: nous dissuader de l’utiliser ;-))) Non, mais ce langage nécessite une vraie prise en main, et ne sera sans doute pas immédiate à ce venant du C, de perl ou python. Il semble plus facile d’avoir un passif OCaml.

Les présentation d’outils que je dirais intégré, tel iTop de Combodo ou Tuleap d’Enalean ont impressionné par leur richesse fonctionnelle et l’approche du libre et/ou de l’Open Source des sociétés qui les développent. Pareil pour la solution Proxmox+Ceph proposée par Probesys, que je ne connaissais pas avant cette journée et qui a proposé un intéressant retour d’expérience de cas concrets.

Enfin l’atelier de Damien Accorsi sur les modules python ioasync, hapic et serpyco, s’est transformé en démo expliquée pas à pas faute d’avoir suffisamment de systèmes pour que les participants y contribuent. Ce n’est j’espère que partie remise, et nous aurons l’occasion de le représenter avec les bons moyens de participer. Tel quel, il a permis de constater l’expertise python d’Algoo (les décorateurs partout ! les dataclass de python 3.7, les modifs à la volée avec génération de doc OpenAPI, bravo !) Et les ateliers sur le packaging et une chaîne DevOps ont réuni les plus courageux, malgré l’heure avancée, pour mettre les mains sur le clavier et tester !

Comme la veille, il faudra à l’avenir prévoir d’avantage de temps entre sessions pour permettre encore plus d’interaction, et mettre les ateliers dans un créneau plus propice pour les participants. Mais le retour que j’ai eu a été bon, et je sais d’ores et déjà que le travail fait par FLOSSITA pour l’organisation de l’événement est positif, ne serait-ce que lorsque j’assiste à la rencontre de libristes qui ne se connaissaient pas et qui échangent sur leur technologies respectives avec cette passion qui a animé tous les conférenciers.

Pour ceux qui n’ont pu assister, nous mettrons les présentations en ligne plus tard dans la semaine. Et rattrappez-vous en venant demain à la dernière journée consacrée au secteur public et à la projection de la “bataille du libre” à La Source de Fontaine, en présence de son réalisateur et du débat qui suivra.

Poursuite de la FLOSSCon 2019

2019/01/28

Ca y est, c’est la seconde journée ! L’association FLOSSITA est toujours aussi heureuse de vous présenter le résultat de plus de 4 mois de travail avec une grande variété de technologies libres plutôt utiles aux entreprises.

Il est encore temps de venir nous retrouver à CGI pour profiter du partage de toutes les connaissances qui vont s’enchainer dans une heure et jusqu’à 20h00 ce soir !

La première séance fera le point sur l’écosystème dans un contexte d’entreprise où la gouvernance est clé. On rentrera ensuite plus dans le détail avec des langages comme RUST et Java, de la virtualisation Proxmox ou XCP-ng, des annuaires avec LemonLDAP, par le responsable du projet, Clément Oudot, de la gestion de vos équipements dans la CMDB ultraparamétrable iTop.

Après un déjeuner offert par CGI (encore un grand merci à eux pour cela et le prêt des locaux), nous aurons des présentations touchant à la sécurité,avec même des révélations intéressantes (il faudra venir pour savoir lesquelles !), des débats sur les nouveaux outils DevOps (sous-titrée arrêtez d’utiliser Git !) ou une introduction au développement agile avec Tuleap.

Enfin nous finirons la journée avec des ateliers pour que l’on ne fasse pas que parler technologie, mais que l’on en fasse, car le libre c’est aussi cela. On abordera les API REST en python, une chaîne DevOps ou du packaging RPM/deb.

Pour ne pas finir avec une sensation de manque, nous nous retrouverons tous pour visionner Revolution OS, qui explique la naissance du mouvement du libre et de l’Open Source avec les témoignages des principaux participants. Ce sera un préanbule à la projection de la Bataille du libre demain !

Bien sûr, outre beaucoup de variété dans les technologies expliquées, vous aurez aussi pas mal d’échanges possibles avec les meilleurs experts techniques de la région.

Venez donc nombreux à CGI (mais inscrivez-vous pour pouvoir passer la sécurité !)

Une riche première journée à la FLOSSCon

2019/01/28

Pour tout dire, ce fut dense ! Cela a aussi été le retour des personnes tenant les 3 stands (Guilde, PLOSS-RA, la Mouette) qui n’ont pas eu assez de pauses pour interagir avec les conférenciers. Et j’avoue, pareil pour moi 😉

Mais ce fut un large tour d’horizon de tout ce que l’on peu faire avec du logiciel libre et franchement il y a eu pour moi, même après 25 ans de familiarité avec ce monde, encore des surprises. Après tout, on fait la FLOSSCon pour cela !!

Mes coups de coeur vont donc en premierà ce que je ne connaissais pas et que je vous recommance de regarder: Communecter tout d’abord, qui un réseau social pour les groupes et qui permet à des communautés de se retrouver et échanger des nouvelles, des événements, des annonces dans des territoires (utilisant OpenStreetMap). Ensuite, le travail de l’association Oma-Radio qui a développé tout un ensemble de briques pour faire une web-radio et de l’interview en direct. Leur enthousiasme, malgré le passage en fin de journée a été communicatif et suscité une belle interaction avec l’assistance.

Un grand merci aussi à Frédéric Passeron pour une heure d’audiophilie (et non d’idiophilie !) avec un streamer libre basé sur volumio et d’avoir amené 15 Kg de matériel pour faire cette démo ! Et aussi à Damien Accorsi pour son introduction à Tracim (facile pour lui en tant que Lead developper), et aussi à Sweet Home 3D qu’il a brillamment illustré également en refaisant un appartement où il a vécu. Un autre developpeur, l’un des deux de KDEnlive (comment font-ils à 2 pour en arriver là !! Envoyez-leur des dons !), a également détaillé son travail et sa relation avec son utilisatrice-épouse 🙂 Enfin des tours d’horizon de Gimp et OpenStreetMap ont complété le panorama.

Tellement riche cette journée, que cela me donne pas mal d’idées pour refaire des sessions et/ou ateliers qui rentreraient plus dans le détail car nous avons là un excellent niveau d’expertise local qui pourrait réaliser un transfert de compétence.

Vivement demain, car cela s’annonce encore plus riche !! Venez nombreux à CGI (mais inscrivez-vous pour pouvoir passer la sécurité !)

Les photos et présentations seront partagées après la fin de l’événement, car la le temps nous manque ! Je viens juste de reviser mon Lab de packaging pour demain 😉 Et pour ceux qui ont apprécié les pizzas, vous pouvez en commander directement auprès de Speed Pizza à Fontaine.

Début de la FLOSSCon 2019

2019/01/27

Ca y est, nous y sommes ! L’association FLOSSITA est heureuse de vous présenter le résultat de plus de 4 mois de travail avec cette première journée consacrée aux logiciels et données libres pour tout un chacun.

Il est encore temps de venir nous retrouver au Secours Catholique de l’Isère pour profiter du partage de toutes les connaissance qui vont s’enchainer dans une heure et jusqu’à 18h00 ce soir !

La première séance fera le point sur l’écosystème et permettra aussi à la Guilde et FLOSSITA d’expliquer leurs actions dans ces domaines. Nous aurons diverses présentations accessibles autour de Tracim pour les associations, les données libres, puis après avoir dégusté quelques pizzas ensemble le midi offertes par l’association FLOSSITA, nous aurons un atelier pour améliorer la découverte des initiatives sociales sur le territoire, suivi d’une présentation d’un environnement audiophile avec volumio et des extensions python pour la gestion d’écrans LCD que je recommande (j’ai un peu aidé pour le code ;-).


Dans l’après-midi, du graphisme avec GIMP, KDEnlive et SweetHome 3D, avant de finir avec une web-radio. Il y en aura vraiment pour tous les goûts et cela tournera autour des cas d’usage donc restera accessible au plus grand nombre. Et vous pourrez discuter avec nos experts pendant les pauses pour aller plus loin si vous le désirez et profiter des stands de la Guilde et de la Mouette.

Profitez de cette occasion unique de découvrir la richesse incroyable de ces outillages.